La mort de JFK fut un avertissement peu compris

121

1

Le 4 novembre 2021, Donald Trump a fait une proposition considérée comme choquante : créer une société dans laquelle les Américains moyens pourraient élever une famille avec un seul revenu. Au lieu de cela, nous vivons dans une société dans laquelle, très bientôt, aucun revenu ne sera en mesure de soutenir une famille. L’inflation galopante est à nos portes. L’hyperinflation est tapie dans l’ombre des politiques insensées de désindustrialisation, de décarbonisation, de renflouement et d’impression monétaire de la pseudo Elite.

Repensez à l’Amérique où cette idée simple – élever une famille avec un seul revenu – était courante. Pensez aux Etats-Unis sous John F. Kennedy. Avec son assassinat, c’est tout l’avenir économique des Etats-Unis et du monde occidental qui a été physiquement éliminé.

Nous sommes maintenant dans les dernières étapes de la guerre qui a été dramatiquement intensifiée en 1963. Beaucoup d’Américains n’ont pas encore perçus qu’ils étaient en guerre contre leurs propres politiciens. La plupart n’ont pas encore compris toute la portée de cette guerre. C’est une guerre contre la souveraineté et contre l’économie.

Les politiques des démocrates vont alimenter l’inflation. Mais ce n’est qu’une petite partie du danger.

Les Etats-Unis sont confrontés à une situation de destruction qui dure depuis plusieurs décennies et qui a réduit la capacité de cette nation et de sa main-d’œuvre à produire et à progresser. Le libre-échange, l’externalisation, la déréglementation, le dépouillement des actifs financiers et, plus récemment, les fermetures et les licenciements liés au COVID, sans oublier les politiques vertes de “décarbonisation”, ont désindustrialisé l’économie américaine. Il n’y a plus de production de base, sans agriculture, plus d’énergie, des infrastructures catastrophiques, beaucoup de travailleurs non qualifiés…

Sur les cendres de cette société d’hier, les banquiers internationaux ont généré un monstre financier mondial, sous la forme de banques centrales et d’entités financières privées, qui ont plus de pouvoir que les nations elles-mêmes. Les banquiers internationaux sont parvenus à faire plier les nations à leur volonté en achetant les politiciens. Ils ont proposé des milliers de milliards de dollars de renflouement en échange, avec le concours de politiciens criminels qui leur assure un énorme contrôle financier.

Il n’y aura aucun avenir pour les Etats-Unis et l’Occident en général, s’il n’y a une volonté politique d’agir. Or, nous savons ce qu’il en est des politiciens désormais. Ils sont devenus des marchandises que les banquiers achètent à la sortie des grandes écoles. Pire, ils sont pour la plupart devenus des criminels et des génocidaires pensant que la Haute Finance les protégera de toutes poursuites de la part de ces “gueux” qu’ils haïssent sans aucun complexe.

 

LIESI 482

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES