Comme leur scénario est devenu simpliste et gros

196

Le ministère de la propagande est sur le pont afin de répondre aux exigences des banquiers internationaux travaillant pour le Conseil des Treize. C’est aussi simple que deux et deux font quatre… sauf pour une bonne partie de la clientèle des vaccins eugéniques qui pensent que politiciens, journalistes et blouses blanches, payés par BIG PHARMA, tiennent le discours de la vérité. On leur a injecté trois doses d’un poison, mais ils continuent à faire la queue pour en recevoir d’autres… jusqu’à trépasser définitivement.

(source)