Le virus a remplacé les attentats sous fausse bannière…

85

3aLes marionnettistes qui distraient les masses avec leurs guerres perpétuelles ont finalement détourné leur attention avec une nouvelle forme de guerre: la guerre bactériologique.
Ils ont eu recours à un virus peu mortel, mais très bien médiatisé, pour susciter la peur et la panique. Une panique telle qu’une frange considérable de la population en est venue à redonner crédibilité à la parole du politicien, alors que ces mêmes peuples ne croyaient plus à la parole publique avant que les communiste de Pékin ne passent à l’attaque en pleine concertation avec les globalistes derrière Davos.
D’aucuns pensent que cette nouvelle forme de guerre nous place déjà dans un contexte de Troisième Guerre mondiale. C’est discutable, mais pas faux!
Profitant de la nouvelle foi des peuples dans les gouvernements, qui (plus que jamais) sont que les caisses d’enregistrement des réseaux globalistes (lesquels ont toujours rêvé d’instaurer le communisme sur la Terre depuis le financement de la révolution bolchevique), le politique trouve légitimité pour outrepasser toutes les limites à son pouvoir d’action. Les politiciens sont des nuisants : ils ont imposé des confinements qui sont clairement un moyen de mettre les peuples en prison chez eux.
Ils imposent la “distanciation sociale” et des laisser-passer comme à l’époque des nazis, toujours au nom du virus qui n’est qu’une grippe. Ce, alors que toutes les règles sont prouvées comme scientifiquement stupides.
Les politiciens suivent un agenda qu’ils n’ont pas écrit, mais que leurs maîtres imposent car ils sont eux-mêmes des marionnettes susceptibles de tomber à tout moment. Tous les politiciens en place ont des cadavres dans le tiroir, de telle manière que les agenturs des cercles occultes décisionnels peuvent faire pression sur eux et tout obtenir… absolument tout, assurait par exemple le banquier anonyme.
Les nouvelles politiques liées à la guerre bactériologique sont en train de provoquer des pertes massives d’emplois et la faillite de nombreuses petites entreprises, sans oublier une diminution des libertés civiles.
L’élite a finalement découvert que la “sécurité” était une arme bien plus puissante que les attaques sous faux drapeau conventionnelles ou/et la diabolisation des autres nations et de leurs dirigeants.
Avez-vous remarqué qu’il n’y a plus d’ATTENTATS ?

Comme par enchantement, c’est terminé…
Les masses veulent être en sécurité, et elles ont montré qu’elles étaient prêtes à sacrifier leurs libertés pour cela. Elles vont être servies au-delà de toute imagination. Mais les politiciens finiront comme les Ceaușescu, du moins qui pour ceux qui ne trouveront pas d’avion au dernière moment pour quitter le pays qu’ils doivent gérer au nom des Anonymes.

LISO 400 414

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES