Mammon et ses séides ont besoin de la foi des covidés

102

4Nous sommes les témoins de la phase finale des excès précédents. La nouvelle normalité vers laquelle ils veulent nous emmener fait de nous les témoins d’un monde qui meurt. Voilà pourquoi ce Noël doit être vécu comme un temps important avant une année 2022 dont on a eu l’occasion de parler dans la lettre confidentielle, ces dernières semaines.

On s’accordera à dire que la crise, ou plutôt la vraie crise, commencera lorsque les autorités monétaires perdront vraiment le contrôle. Pour le moment, pas de panique parce qu’elles détiennent l’outil monétaire. Avec cet outil, elle cherchent justement à garder le contrôle, mais celui-ci exige de plus en plus de dettes, c’est-à-dire de création de fausse monnaie. Bien évidemment, cette fausse monnaie exige la foi, la confiance des peuples. L’outil monétaire et la confiance des peuples sont les piliers de la propagande pour vendre de l’espoir. Tant que cela marchera, ils pourront retarder le jour du bilan comptable.
En attendant, au fil des mois à venir, les peuples vont devoir refiler de la fausse monnaie qui est censée apporter la solution à leurs problèmes. La fausse monnaie est devenue l’arme des oligarques communistes de Davos. Elles continuera sa fonction de dilution de richesse des populations tant que la confiance restera. Et en fait, on ferait mieux d’écrire ‘foi’ au lieu de ‘confiance’, parce que la monnaie a quelque chose de religieux.

4

C’est l’arme de contrôle des peuples par les grands prêtres monétaires du Système. Quand les puissants ne pourront plus en disposer, parce que les peuples n’auront plus (justement) la foi dans le dollar et l’euro, alors l’illusion s’évaporera et les oligarques seront nus.
Tout le schéma de Ponzi, sur lequel repose l’illusion monétaire, s’effondrera. Et on peut même ajouter : dans un fracas terrifiant. On pourra alors entrevoir le retour au réel, à l’essentiel. Mais ce temps sera extrêmement bref, si orageux et court qu’il faut déjà s’y préparer. Pourquoi ? Parce que le temps acheté par les maîtres de l’Echiquier est quelque chose de très incertain et qui ne dépend même pas de ceux qui impriment la fausse monnaie dans laquelle la gestion de la guerre bactériologique exige de croire.


LISO 400 414

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES