La Nativité et la fin 2021 – Partie 2

104

3a
Les foules sont tellement endoctrinées par les médias au service de la conjuration antichrétienne qu’il est devenu impossible de s’opposer à cette puissante marée qui anéantit toutes les barrière naturelles. Il faut se préparer (comme Noé à son époque) et laisser les loups entre eux. Il ne sert plus à rien de discuter. De ce point de vue, les vaccins eugéniques confirment un des objectifs recherchés: transformer des moutons apeurés en covidés lobotomisés. Rares en effet sont ceux (à l’exception des personnes victimes de la pression gestapiste de Davos pour garder leur travail) avec qui il est possible de converser. Encore que les sur-vaccinés commencent à se poser des questions sur les prétendus leaders de la nation. Il faudra sans doute attendre le gonflement des décès qui commence sérieusement d’après des rapports scientifiques en provenance des Etats-Unis. La surmortalité devient un fait statistique !


Aujourd’hui, c’est le torrent qui commande, tandis que les gens s’agitent et se débattent dans un quotidien qui va devenir très compliqué – lire les derniers numéros de la lettre LIESI.
Ce Noël 2021 sera sans doute l’un des derniers dans le calme. Il va de soi que le spectre d’une grande misère universelle grandit. Malheureusement, le monde a choisi les ténèbres ; il rejette toute lumière et surtout celle de la crèche de Bethléem. Le Bon Dieu respectera l’usage que fait sa créature de sa liberté, mais il y a des limites, des barrières à la progression de la marée… fort heureusement. D’ailleurs, le gnome des milliardaires sataniques de Davos, l’eugéniste K. Schwab, a bien parlé d’une fenêtre d’ouverture ou d’opportunité. Leur temps est donc compté et ils le savent. Voir ce que disent les démons dans les exorcistes aujourd’hui – voir LIESI 485 du 31 décembre.
Heureux sont ceux qui perçoivent la lumière aujourd’hui, car ils ont aussi l’Espérance qu’il faut garder contre vents et marées. Il faut garder cette espérance, malgré les ténèbres qui sont le milieu préféré des démons pour agir avec le mensonge que martèlent les serviteurs de la Bête, à savoir les politiciens.
Cette année, les ténèbres semblent plus sombres que toutes celles dont nous nous souvenons. Nous pourrions donc être étonnés lorsque la lumière reviendra dans notre monde. En attendant, les peuples préfèrent interdire les crèches et commémorer les monstres, alors que ces derniers ont toujours effrayé les enfants. Ces enfants que les globalistes ne veulent plus voir naître dans des familles naturellement normales ! Au nom du soi-disant canular du réchauffement climatique, il faudrait faire comme la Chine communiste : limiter les naissances. Et si le troupeau ne comprend pas, on va continuer à vacciner et à rendre la vie socialement bien plus compliquée de chacun. Ainsi les pauvres jeunes générations devraient admettre : quelle folie que de fonder une FAMILLE dans la nouvelle Normalité promue par quasiment tous les clients de la fonction présidentielle.

LISO 400 414

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES