Le renversement des valeurs ne doit pas se faire avec notre complicité

174

3a
On invoque souvent sainte Maria Goretti pour demander la vertu de la pureté, car elle est morte martyre après avoir demandé à Dieu de préserver sa vertu de pureté. Son assassin finira par se convertir et regretter amèrement son meurtre.
Aujourd’hui, la pureté est totalement tombée dans l’oubli. On peut même dire que l’impureté est devenue la norme et la pureté, un vice ou un trouble mental.

Aujourd’hui, on voit cette chose inouïe : l’Immaculée Conception, l’Incarnation du Verbe sont insultée. La dépravation morale est exaltée par les politiciens irrespectueux de tout ce qui était saint. Il faut dire qu’aucun politique aujourd’hui ne peut jouer un rôle important dans le concert du mensonge démocratique sans avoir des relations incestueuses avec le réseau de lucifériens qui adapte l’illusion de la liberté en Occident pour maquiller une réalité de plus en plus sombre : la tyrannie des peuples.
La haine satanique contre Dieu et les choses saintes prend de plus en plus d’ampleur. Les gens ne perçoivent même pas à quel point notre société, notre culture (autrefois chrétienne mais désormais néo-païenne, ou plutôt satanique) s’est dégradée, sans parler de l’environnement ecclésial, c’est-à-dire des hommes d’Eglise devenus, pour certains, ce que la Sainte Vierge avait annoncé à la Salette en 1846 : « des cloaques d’impureté ». Ce qui n’empêche nullement qu’il y a de saints prêtres qu’il convient d’aider matériellement ou par nos prières !
Rome est de plus en plus entre les mains des réseaux sataniques et nous voyons même un pseudo pape qui a honte de la Croix du Christ et qui ne gêne nullement pour saper les fondements de l’Eglise instituée par le Fils de Dieu lui-même.
C’est vraiment un monde à l’envers.
Hier, même Staline évoquait Maria Goretti comme un modèle pour la jeunesse communiste. Aujourd’hui, un Jorge Bergoglio milite en faveur des pseudo couples homosexuels ; il milite en faveur de la destruction du dogme de la Trinité pour imposer les cultes des idoles qui ne sont que des façades de Satan. Et on en est encore à insulter Dieu lui-même en osant professer que cette personne serait le doux Christ sur la terre… jusqu’où vont les compromissions !
Pie XII a canonisé Maria Goretti, l’offrant comme modèle religieux au christianisme et à la jeunesse catholique. Ne l’oublions pas et cherchons nous-mêmes à défendre les valeurs essentielles qui peuvent nous assurer la bénédiction du Ciel au moment où nous rendrons notre âme entre ses mains. Soyons des hommes dignes de ce nom et non des adeptes du Prince de ce monde qui ment et tue sans scrupule, justement grâce aux faiblesses de ceux qui devraient dire tout simplement : NON !

LIESI 486

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES