La véritable perestroïka de la Russie commence désormais – Partie 1

2320

Selon diverses sources consultées, les sanctions contre la Russie sont une raison pour reformater l’ensemble du système des relations juridiques financières, fiscales et administratives du pays en faveur de l’accompagnement des citoyens et de leur activité commerciale. Le gouvernement peut utiliser les capitaux du Fonds national de prévoyance dans l’intérêt des citoyens et pour stimuler l’économie. Des outils fiscaux et juridiques seront développés pour garantir la sécurité de l’épargne des citoyens et maintenir le contrôle des prix des biens essentiels.

Quant à la nationalisation des biens des élites, elle peut désormais obliger les milliardaires russes à investir dans leur propre pays. Les Occidentaux ont ici pallié à une certaine faiblesse politique. L’argent restera désormais dans le pays !

Même si les sanctions sont sans précédent et énormes, elles vont aider le pouvoir politique russe à dynamiser les forces vives du pays. Elles vont être le catalyseur d’un mouvement que l’on a déjà connu avec les événements de Crimée, suivis déjà de sanctions contre la Russie. Déjà à l’époque, les autorités avaient dû prendre des mesures en vue de relancer l’activité industrielle et agricole nationale. Il y eut des résultats tangibles, si on regarde huit ans après.

Il y aura prochainement toute une série d’aides à l’économie nationale et à la population. Le pouvoir russe va devoir investir beaucoup d’argent dans la substitution des importations occidentales.

 

LIESI 487

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES