La véritable perestroïka de la Russie commence désormais – Partie 2

2702

Voyez sur cette vidéo ce présentateur faire la propagande du gouvernement ukrainien pro-nazi et ce qu’il faut en penser.

Il ne fait aucun doute que la Russie survivra aux sanctions. Cuba est sous sanctions depuis cinquante ans, l’Iran est sous sanctions depuis vingt ans et la Chine a résisté le plus brillamment aux sanctions. En outre, rappelons qu’il ne s’agit pas de sanctions mondiales, ce ne sont que des sanctions prises par les Etats-Unis et leurs alliés. Ils ne sont pas rejoints par d’énormes économies comme la Chine, l’Inde, les économies de nombreux pays de la région du Pacifique, presque tous les pays d’Amérique latine, les économies de la plupart des pays du Moyen-Orient.

Donc, en général, la majeure partie des pays de la planète ne se sont pas joints pas à ces sanctions. Notamment les principaux pays qui tirent la croissance mondiale !

De nombreux économistes et stratèges financiers appellent le Kremlin à rejeter la politique économique menée par le bloc financier et économique dirigé par Siluanov et Nabiullina depuis de nombreuses années maintenant. D’aucuns accusent le président de la Banque centrale, Mme Nabiullina, et le ministre des Finances, Siluanov d’être responsables de la perte de la moitié des réserves d’or et de devises du pays. Il est vrai que si le pouvoir poutinien avait vraiment peaufiné cette attaque de la Russie, en anticipant les sanctions qui furent prises, pourquoi avoir laissé des fortunes entre les mains d’ennemis déclarés depuis 2014 ? N’est-ce pas d’une certaine manière avoir fait le jeu de l’adversaire ?

Est-ce que le pouvoir a laissé cet argent à la discrétion des mondialistes occidentaux pour masquer sa stratégie militaire et sachant à l’avance que de nouvelles sanctions nuiraient désormais davantage aux économies occidentales qu’à la Russie ? La grande force de la Russie aujourd’hui est d’avoir encore sa pleine souveraineté. Or, les pays qui perdent leur souveraineté, la délèguent, la vendent, ne jouissent pas du respect. Et ils n’ont pas d’avenir… ce qui est bien le cas de l’Europe de l’Ouest.

Rome, 9 mars – “L’Ukraine était sur le point d’attaquer le Donbass”, affirme Moscou, qui publie des preuves d’ordres secrets de Kiev. L’agence de presse russe Tass rapporte. Les plans secrets ukrainiens prévoyaient une offensive dans la zone séparatiste russophone d’ici mars 2022.
“L’Ukraine allait attaquer le Donbass” : le ministère russe de la défense publie des preuves.

Ceci explique pourquoi Poutine a engagé l’attaque, alors que ce n’était en soi pas logique de la faire maintenant.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES