Volodymyr Zelensky: le mercenaire de l’Oligarchie contre l’Ukraine – Partie 2

4685

Ce mercenaire qui a une indifférence visiblement totale pour les souffrances des Ukrainiens, prétend aujourd’hui que l’Europe ne pourra arrêter l’invasion russe que si elle se met au “vert”. Mais pour qui se prend ce guignol ? Pire, comment les Européens peuvent-ils supporter qu’un cynique pareille puisse donner des leçons de vie ? On voit bien que nous avons un acteur au service de la super classe mondialiste eugéniste.

Selon Zelensky, les ventes de combustibles fossiles ont permis à la Russie d’être audacieuse. Par conséquent, la réduction des achats de combustibles fossiles et le passage au “vert” aideront à mettre fin à la guerre. Même en temps de crise, les mondialistes poussent l’agenda vert…

Très récemment, ce criminel de guerre qu’est Zelensky s’est adressé aux responsables politique du Danemark. Il a inventé des crimes d’enfants perpétrés par les Russes, puis son discours a pris une tournure inattendue. Immédiatement après avoir raconté les horreurs auxquelles son peuple est confronté aux mains des troupes russes, il a commencé à parler du changement climatique !

“Bien avant cette guerre, il était clair que l’humanité devait réduire l’utilisation des combustibles fossiles”, a-t-il déclaré. “L’ère du charbon et du pétrole a causé d’énormes dommages à l’environnement, à notre planète dans son ensemble. Les technologies et les énergies vertes sont devenues une réponse logique et juste à ce défi.”

Et qui dénonce ce discours en faveur de l’eugénisme vert ? Quel rapport avec la guerre en Ukraine ?

Comment ne pas voir que ce type travaille pour des lobbies liés à l’AGENDA 2030 des Nation Unies ? Les journalistes n’en disent mot, car beaucoup sont devenus les prostitués des milliardaires qui achètent les journaux pour qui ils travaillent. Et que dire des personnalités politiques qui apparaissent bien comme des prostitués des banques internationales. Elles financent les campagnes électorales et le politicien fait ce qu’on lui demande. Tout n’est que simulation pour illusionner l’électeur que l’Occident est en démocratie. La vérité est que les citoyens sont haïs de la classe dirigeante. Elle ne cesse de comploter pour trouver les meilleurs moyens de les éliminer et de les rendre toujours plus pauvres.

Quelle situation désopilante…

Quand “on” a fait inviter ce destructeur de l’Ukraine pour parler dans les parlements de quelques pays européens, que n’a-t-il pas dit :

“La politique européenne vise déjà à réduire la consommation de ressources dangereuses pour l’environnement”. “Mais l’agression de la Russie contre l’Ukraine et contre tout ce sur quoi la vie en Europe est construite est un argument pour accélérer la transformation verte sur le continent.”

Quiconque a regardé son discours à Davos en 2020, reconnaîtra cette même rhétorique. Il avait alors prononcé un discours mondialiste sur le changement climatique qui lui avait valu les applaudissements affectueux de l’un de ses maîtres fantoches, le fondateur du Forum économique mondial, Klaus Schwab.

“L’Europe doit renoncer au pétrole russe, y renoncer le plus vite possible !”, avait-il déclaré. “Car ce sont les revenus délirants tirés des ressources énergétiques qui permettent aux dirigeants russes d’être audacieux, de violer les règles généralement admises, de promouvoir la haine contre les autres nations, contre nous, et de détruire la vie des pays voisins.”

Le bon côté de tout cela est qu’en changeant sa discussion sur le changement climatique, cela peut peut-être signaler que les élites mondialistes en ont fini avec la guerre. Elles avaient peut-être besoin que Zelensky fasse son discours sur l’énergie verte avant de ne plus être le centre d’attention du monde… Est-ce qu’une autre étape arrive, comme celle que nous évoquons dans la dernière série LISO – annoncée dans le numéro 491 de la lettre LIESI ?

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES