Fuite en avant des banques centrales occidentales

4910

Une poignée de banques joue avec des quadrillions et des dérivés de quadrillions. Tout cela va obligatoirement se terminer très mal, mais ils ont la possibilité de faire durer le spectacle en imprimant toujours plus. Le quidam peut s’en rendre compte tout simplement en allant faire ses courses tous les jours. Il y a de l’augmentation dans l’air, ou tout simplement le pouvoir d’achat de la devise qui s’évapore.

D’un côté, les banques centrales impriment pour faire durer le spectacle, et de l’autre, les marionnettes de la politique font ce qu’on leur demande d’exécuter pour préparer le monde à venir tout en berçant d’illusion le quidam sur ce qui l’attend. Peu importe les dettes et que l’Etat soit déjà en faillite, on le maintien seulement en vie avec… l’impression monétaire. Mais on sait que tout cela aura une vie ; il suffit de regarder du côté des écrits de Davos et de son leader marxiste K. Schwab.

Un élément intéressant montre que la fin de partie arrive progressivement : la US Mint aux Etats-Unis demande aux gens d’apporter leurs pièces d’argent métal pour les échanger contre de l’argent fiduciaire, de l’argent de banquier… ou des billets de la Réserve fédérale. Pourquoi, selon vous, encourage t-on les citoyens américains à agir de la sorte? Pour assurer que les pièces d’argent soient entre les mains des vrais décideurs, qui (pour le moment) bloquent les cours du spot pour donner l’impression que les métaux précieux sont sans intérêt…

Quand le système de monnaie fiduciaire s’effondrera, les billets de la Réserve Fédérale ne vaudront plus rien, mais qu’en sera t-il des pièces des métaux précieux ?

Pourquoi la US Mint américain crée de moins en moins de pièces ces dernières années ?

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES