Synthèse sur la puissance américaine jusqu’à son effondrement – Partie 2

5572

La Première Guerre mondiale a servi de levier de puissance aux Etats-Unis

La Première Guerre mondiale est le principal événement qui a fait passer les Etats-Unis du statut de débiteur net à celui de créancier net. Les investisseurs britanniques ont été obligés de liquider les actifs accumulés au cours des siècles d’hégémonie britannique, tandis que les Etats-Unis ont offert des prêts de guerre au Royaume-Uni.

En 1945, les Etats-Unis sont incontestablement une puissance hégémonique.

Dans la Grèce antique, d’où le terme est originaire, “hégémon” était un titre honorifique décerné aux dirigeants des Etats prédominants. Par exemple, Alexandre le Grand était l’hégémon de la Ligue hellénique. Il a mené la Ligue hellénique à la victoire militaire sur l’Empire perse. La revendication d’Alexandre au titre d'”hégémon” reposait sur le fait qu’il était le fils et l’héritier du roi Philippe, le précédent hégémon de la Ligue hellénique.

Les Etats-Unis ont succédé à la Grande-Bretagne pour l’hégémonie mondiale, non pas par droit d’héritage mais parce que les Etats-Unis fabriquaient plus de la moitié des biens produits dans le monde en 1945. Les exportations américaines représentaient plus d’un tiers du total des exportations mondiales, et les Etats-Unis détenaient environ deux tiers des réserves d’or disponibles.

Une architecture économique reflétant la domination des Etats-Unis

La puissance hégémonique émergente des Etats-Unis est apparue avant même la fin de la Seconde Guerre mondiale. Lors d’une conférence tenue à Bretton Woods, dans le New Hampshire, du 1er  au 22 juillet 1944, les délégués de 44 nations se sont réunis pour discuter de l’ordre mondial d’après-guerre et établir un nouveau système monétaire international. Cette conférence avait pour but d’éviter une autre dépression économique mondiale semblable à celle qui s’était produite à la suite de la Première Guerre mondiale. La théorie selon laquelle des partenariats fondés sur des liens commerciaux et économiques contribueraient à décourager le déclenchement d’une autre guerre mondiale a conduit à la création d’un nouveau Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Le FMI et la Banque mondiale sont tous deux établis à Washington, D.C. Ces organisations ont pour but de surveiller les mouvements et l’utilisation des fonds entre les nations et de fournir des prêts aux pays qui connaissent des difficultés économiques.

A la conférence de Bretton Woods, les taux de change ont été liés aux réserves d’or. Les Etats-Unis détenant la majeure partie des réserves d’or dans le monde, le dollar a remplacé la livre comme nouvelle monnaie de réserve pour le commerce et les échanges internationaux. Alors que le FMI supervisait le maintien de ce nouveau système économique mondial, les Etats-Unis et le dollar devenaient les porte-étendards monétaires du monde de l’après-guerre.

Aujourd’hui, en 2022, nous sommes les témoins de l’effondrement des Etats-Unis d’Amérique. Ses meneurs sont en train de mener le monde entier vers le chaos pour éviter le désastre public. Ils sont en train de semer les éléments d’une guerre mondiale dans l’espoir d’attirer des capitaux en faveur du dollar. Ils pensent ne plus avoir le choix dans la mesure où même le pétrodollar est en train de mourir.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES