La Russie avertit les Etats-Unis que l’armement de l’Ukraine aura des “conséquences imprévisibles”

5988

La Russie a envoyé une note diplomatique officielle aux Etats-Unis la semaine dernière, demandant à Washington et à l’OTAN de cesser d’armer l’Ukraine. La note, qui a été obtenue par le Washington Post, dit que la campagne occidentale visant à déverser des armes en Ukraine “ajoutait du carburant” au conflit et pourrait entraîner des “conséquences imprévisibles”.

Le président Biden a annoncé une nouvelle aide d’un montant de 800 millions de dollars. Elle comprend pour la première fois des obusiers. Le paquet comprend également des hélicoptères, des drones Switchblade armés, des drones de défense côtière, des véhicules blindés, des systèmes radar et des milliers de missiles Stinger et Javelin.

La note russe a été envoyée au Département d’Etat par l’ambassade de Russie à Washington. affirme que les Etats-Unis et leurs alliés de l’OTAN ignorent les “principes rigoureux” relatifs au transfert d’armes dans la zone de conflit et que les puissances occidentales sont inconscientes de “la menace que représentent les armes de haute précision tombant entre les mains de nationalistes radicaux, d’extrémistes en Ukraine”.

Les Russes ont accusé l’OTAN de faire pression sur l’Ukraine pour qu’elle “abandonne” les pourparlers de paix avec Moscou “afin de poursuivre l’effusion de sang”. Les Etats-Unis et la plupart de leurs alliés de l’OTAN ont montré peu d’intérêt à soutenir les négociations entre les parties belligérantes. Les puissances occidentales signalent qu’elles ne veulent pas que Kiev fasse des concessions à Moscou.

Le Post a rapporté que, pour certains membres de l’OTAN, “il vaut mieux que les Ukrainiens continuent à se battre, et à mourir, plutôt que de parvenir à une paix qui arrive trop tôt ou à un coût trop élevé pour Kiev et le reste de l’Europe”.

La protestation officielle de la Russie à l’égard de l’armement de l’Ukraine par les Etats-Unis pourrait être un signe précurseur du lancement par la Russie de frappes aériennes sur des livraisons d’armes en Ukraine. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a averti que Moscou considérerait les véhicules des Etats-Unis ou de l’OTAN transportant des armes en Ukraine comme des “cibles militaires légitimes”.

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’informations selon lesquelles la Russie aurait ciblé des cargaisons d’armes à leur entrée en Ukraine, mais Moscou a frappé des dépôts d’armes. En début de semaine dernière, la Russie a déclaré avoir détruit un système de défense antimissile S-300 en Ukraine, qui avait été fourni par un pays européen.

La protestation de la Russie souligne le danger de la campagne menée par les Etats-Unis pour déverser des armes en Ukraine et le risque de provoquer Moscou. En plus d’armer les Ukrainiens, les Etats-Unis leur fournissent également des renseignements pour des attaques contre les forces russes. Ce soutien massif soulève la question de savoir à quel moment la Russie considérera les Etats-Unis comme un co-belligérant dans cette guerre…

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES