Peut-on être libre et espérer sans accepter la vérité ?

6440

Les événements géopolitiques ne doivent pas nous faire oublier les objectifs initiaux et masqués des sociétés secrètes, transformés en politique nationale par le biais des politiciens achetés : les prostitués de Davos.

Cette pratique des maîtres de l’ombre n’est pas récente. A l’époque de Notre Seigneur, les hommes du Sanhédrin n’intervenaient pas directement pour interroger Jésus, ils recouraient aux pharisiens. Puis ils réfléchissaient aux réponses de Notre Seigneur, mais refusaient les conclusions évidentes, découlant de l’enseignement des Ecritures qu’ils suivaient. C’étaient les modernistes, les Luther/Calvin de l’époque tant adulés par la Synagogue d’aujourd’hui. Ils travestissaient la vérité.

Ils eussent pu facilement comprendre que Jésus était vraiment le Fils de Dieu, mais ils ont refusé d’admettre la vérité et se sont transformés en suppôts du Prince de ce monde qui a la haine de toutes formes de vérités, et donc de Celui qui est la vérité et la vie.

Aujourd’hui, les politiciens et leurs soutiens dans les populations peuvent connaître la vérité, mais ils ne l’acceptent pas. Ils refusent donc toutes les formes de vérité se rattachant à la Vérité. Ils préfèrent réaliser un PACTE avec les forces nihilistes qui leur donnent un faux confort parce que tout ceci est virtuel. Virtuel, car centré sur l’argent et donc la DETTE.

C’est ainsi qu’ils ne font pas l’effort de réfléchir à la raison de cette guerre en Ukraine, de la crise sanitaire du covid, de cette volonté des banquiers de Mammon et des gouvernements à supprimer l’argent liquide, des technologies cherchant à remplacer l’argent liquide dans les échanges, jusqu’à injecter une puce dans la main des gens pour faire leurs transactions au quotidien. (Voir l’article d’hier.) Pourtant, cette évolution rappelle ce qui est écrit depuis 2000 ans dans l’apocalypse de saint Jean. Il y a là de quoi ouvrir les yeux! Mais non, ils poursuivent leur soutien aux menteurs et faussaires de l’Histoire. Ils ne veulent tout simplement pas de la vérité.

Ils ne perçoivent pas que les nouveaux outils qu’on leur présente sont des outils de la confiscation pure et simple des richesses: taux d’intérêt négatifs, limites sur les retraits d’espèces, les transferts et le gel des avoirs. Le fait de refuser la vérité au sens religieux leur enlève la possibilité de voir, de réfléchir et de conclure.

Ils parlent de liberté et pensent vivre de leurs libertés sans la Vérité. Ils pensent que les règles ayant régi 2000 d’histoire de notre humanité ont changé parce que les gens de 2022 seraient plus intelligents qu’hier… une cohorte d’obscurantistes. Ils vivent dans une ILLUSION de l’esprit et leur intelligence devient complètement obscurcie.

Combien se souviennent du message de FATIMA?
Combien ont fait des liens entre le Message de la Mère de Dieu, apparue en 1917 au Portugal, avec la montée en puissance de la Russie? Non, ils ne veulent pas voir et ils ne pourront donc pas comprendre.
Pourtant, adhérer à la vérité n’est pas seulement une question de salut éternel, mais c’est aussi le moyen de préparer les événements que nous allons subir, car le cours de l’Histoire s’accélère. C’est pourtant si évident… C’est la raison pour laquelle la rédaction de LIESI a décidé de centrer le numéro 493 du 30 avril 2022 sur la puissante thématique de FATIMA, puis d’établir une correspondance des faits sociétaux et géopolitiques de notre monde depuis 1917 à aujourd’hui.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES