Bien sombres perspectives pour l’Occident

12489

Aux Etats-Unis, la demande de pétrole reste supérieure à l’offre et les stocks continuent de baisser. Que se passera t-il quand une raffinerie de pétrole tombera en panne? Car il est à craindre que cela ne se produise. Il n’y a plus beaucoup de raffineries de pétrole aux Etats-Unis parce que la situation politique du pétrole est devenue compliquée. Les démocrates de l’équipe Biden ont tout fermé. C’est un suicide économique mis en œuvre par les politiciens.

Dans ce contexte, aucune grande entreprise ne va oser investir dans une nouvelle usine de traitement du pétrole. Ce sont des projets sur dix ans et comment investir 50 milliards de dollars aujourd’hui sur une activité décriée par les scientifiques du climat, financés par les patrons de Davos ?

Dans une telle situation les raffineries resteront incapables d’augmenter leur capacité.

Et puis… souvenez-vous ce que nous avons dit sur Gladio Veritatis à propos de la météo pour les temps à venir. Traditionnellement, nous approchons de la saison des ouragans. Imaginez le nombre de plates-formes de forage offshore qu’ils vont fermer à cause des ouragans. Et que dire si ces ouragans sont, pour certains d’entre eux, curieusement plus violents que les autres ?

Cette saison va arriver au moment précis où l’inflation re-décolle et où la météo va affecter énormément le prix du gaz.

Et dans tout cela, les Russes avertissent que les bonnes nouvelles (ou plutôt les mensonges d’ambiance) sont TERMINÉES en Occident.

 Tass – Le président russe Vladimir Poutine parlera de l’impact des sanctions anti-russes sur la hausse des prix de l’énergie et l’évolution de la crise alimentaire mondiale lors de la session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) qui se tiendra plus tard cette semaine. Voici ce qu’en dit le porte-parole du président Dmitry Peskov a déclaré dans une interview avec TASS.

“Nous voyons comment toutes ces restrictions et sanctions imposées [contre la Russie] alimentent les prix dans les secteurs de l’énergie, de l’alimentation et autres. Nous pouvons voir que les erreurs commises par de nombreux pays commencent à se manifester dans l’évolution de la crise alimentaire”.

Peskov a déclaré que le président parlerait des problèmes lors du forum, et son discours sera extrêmement important“, a-t-il souligné.

“Les économies ont été prises en otage par la politique, et les politiciens de nombreux pays ont commis un nombre colossal d’erreurs au milieu du coronavirus”, a déclaré le porte-parole du Kremlin, qualifiant la situation de tempête systémique idéale.

 Il ne faut pas tomber dans l’angélisme sur Poutine comme bien des personnes qui ont besoin d’espérer en des hommes, sans connaître le fond des enjeux, et surtout celui des blocs et des puissants dans l’ombre des personnalités de premier plan. Le Kremlin et la banque centrale russe ont joué le jeu de Davos durant une grande partie du triste épisode du covid. La géopolitique de rupture en Ukraine, entre dans un processus qui, contrairement à l’opinion de la presse davosienne, va progressivement mettre le bloc Russie/Chine dans une position avantageuse au fur et à mesure que l’inflation poussera ses records, mois après mois… détruisant sur son passage les illusions des Occidentaux, embobinés par les banquiers centraux et les politiciens pantins au service des sociétés secrètes mondialistes. Adieu aux l’illusions de richesses à travers des actifs gonflés par les serviteurs du Prince de ce monde.

Beaucoup ont pensé être assez riche ou aisé dans le temps où les gnomes de Satan illusionnaient sur les acquis, mais tout ce pauvre monde va déchanter… au fur et à mesure que les mélenchonistes traduiront dans la rue les conséquences de l’enseignement de l’Education nationale.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES