Les banques centrales adoptent l’étape finale pour exterminer la classe moyenne

13239

Les banquiers centraux ont commencé par nier l’inflation. Souvenez-vous: ils ont dit qu’elle serait TEMPORAIRE. Maintenant, ils vous disent qu’elle est importante, mais que tout reviendra au calme en 2024 (Dame Lagarde a annoncé un retour vers 2,5%) et que l’inflation montrera déjà un déclin dès l’an prochain.

Ce sont des menteurs, comme les politiciens et de nombreux médecins ayant affiché leur allégeance à Big Pharma et à son plan génocidaire à l’occasion de la crise Covid-19 au lieu de soigner leurs patients contre une grippe.

Mais revenons à nos banquiers centraux : pourquoi mentent-ils ? Parce qu’ils ne veulent pas avouer que l’inflation est la conséquence directe de leur politique monétaire des quinze dernières années.

Prenons l’exemple de l’Angleterre. Vous allez découvrir comment fonctionne cette dernière étape qui doit soutenir les marionnettes politiciennes de Davos afin de cadrer la dictature dont ils rêvent.

Pour lutter contre l’inflation, il a été décidé d’ouvrir encore plus les vannes de la liquidité.

En Angleterre, un premier versement est destiné à aider les ménages les plus pauvres à faire face au coût de la vie. Il sera versé sur les comptes bancaires des citoyens à partir du 14 juillet, selon le gouvernement. Plus de huit millions de foyers britanniques bénéficiant d’allocations recevront 326 £ d’ici la fin du mois de juillet, et un deuxième versement de 324 £ suivra à l’automne.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un programme gouvernemental de 37 milliards de livres destiné à aider les familles face à l’envolée des factures d’énergie, de nourriture et de carburant.

Le groupe de consommateurs Which ? a déclaré que l’argent serait “un soulagement pour beaucoup”. Mais la directrice des politiques, Rocio Concha, a ajouté : “Le succès de ces mesures sera en fin de compte jugé par le fait que l’aide financière parviendra aux plus vulnérables à temps pour les aider à traverser cette crise du coût de la vie”.

Comment cela va t-il les aider à traverser cette crise ?

C’est un pur mensonge ; on va leur offrir de l’argent qui va se dévaluer de plus en plus vite ! Voilà la conséquence de cette dernière étape finale. Les banques centrales vont ACCÉLÉRER L’INFLATION pour achever la classe moyenne. La néo-bêtisemacronique va, elle aussi, se retrouver dans une situation qu’elle a tellement bien méritée. Ce n’est plus qu’une question de mois. Vous verrez le prochain numéro de LIESI ; c’est la panique chez les gauchistes démocrates. Ce sera idem chez les ultra gauchistes de la Macronie. C’est bien la raison pour laquelle – comme nous l’avions annoncé il y a de nombreuses années – les faiseurs de roi lancent enfin dans la course leur homme des loges avec un nouveau parti rassembleur qui va fracturer la France encore plus pour le plus grand plaisir du groupe Russie/Djihad… n’en déplaisent à ceux qui n’ont jamais rien compris au jeu du bloc de commandement russe.

Entre nous soit dit, les banques centrales demandent aux banques d’embaucher des gens pour se préparer aux faillites qui arrivent, notamment sur le marché de l’immobilier… Les politiciens vont bientôt devoir parler de virus et de plus de contrôle… pour notre grand bien…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES