A l’occasion du Forum économique international de St Petersbourg, Poutine met les pieds dans le plat – Partie 1

11451

Le président russe a prononcé son discours lors du forum d’affaires annuel SPIEF à Saint-Pétersbourg. Il a notamment évoqué l’avenir de la Russie et du reste du monde, dans le sillage de la pression renouvelée des sanctions occidentales contre Moscou.

Vladimir Poutine a déclaré que le monde unipolaire a pris fin malgré toutes les tentatives de ses bénéficiaires de le préserver à tout prix. Il a accusé les pays occidentaux de saper délibérément les fondements de l’ordre international pour satisfaire leurs illusions géopolitiques. Il a noté que la réputation des entreprises et la confiance dans les devises étaient minées par leurs actions. Le président russe a également souligné qu’il était maintenant bien entendu que les Etats-Unis pouvaient voler l’argent d’une personne, d’un groupe ou d’un Etat, simplement pour quelque chose que Washington n’approuvait pas.

Puis V. Poutine s’est concentré sur l’Union européenne.

Pour lui, l’UE a perdu sa souveraineté et nuit à ses propres citoyens avec ses sanctions contre la Russie. Cette politique de sanctions contre la Russie, Poutine la juge “folle” et “mal pensée”. Il a déclaré que leur objectif était d’écraser l’économie russe en une seule fois, mais qu’ils n’y sont pas parvenus. Au lieu de cela, les politiciens européens ont porté un coup sérieux à leurs propres économies, provoquant une forte inflation. Il a estimé le coût de la “fièvre des sanctions” à environ 400 milliards de dollars pour cette seule année et a noté que les mesures deviendront un fardeau pour les gens ordinaires.

Le président russe a déclaré que l’UE avait perdu sa souveraineté politique, car ses élites dansent au rythme d’un autre pays, même si cela nuit à leurs propres populations européennes et à leurs intérêts commerciaux. Poutine a prédit que cette situation entraînerait une aggravation des inégalités financières et des divisions sociales dans les sociétés européennes. Il est possible que cela conduise finalement à une poussée de radicalisme et à un changement des élites dans le bloc.

A la lumière des résultats des élections législatrices en France, on peut dire que nous allons vers une configuration semblable à celle annoncée par Poutine. Il n’invente rien puisque tel est le plan du bloc de commandement russe que LIESI a souvent rappelé depuis trois ans. Nous y sommes désormais de plein pied… [Il faut bien relire les séries de LISO.]

Le bloc de commandement russe va maintenant assister à la destruction de l’UE en se frottant les mains, tout en continuant à se préparer pour la prochaine guerre (très probablement nucléaire) contre l’Europe occidentale.

Nous sommes abasourdis de voir combien d’analyses présentées sont biaisées, faisant le jeu des faussaires de l’Histoire aujourd’hui et préparant bien mal nos contemporains à la réalité de demain.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES