Les nuages s’accumulent pour la fin d’année

12841

Les traders des marchés céréaliers sont tiraillés dans un contexte où les forces s’opposent entre fondamentaux, géopolitique et risques économiques. La croissance économique mondiale est révisée une nouvelle fois à la baisse par le FMI à seulement + 3.6%. La hausse des coûts des énergies conjuguée à une inflation européenne sur un rythme annuel à + 8.1% en mai suscitent la prudence notamment chez les gestionnaires de fonds.

Les articles du blog privé GLADIO VERITATIS sont exclusivement disponibles pour les abonnés.

L’abonnement revient à 0,50 cents par jour.

(source)