Il faut continuer à vivre du mensonge

16222

Depuis de nombreuses années, les peuples sont habitués à vivre avec le mensonge. En échange, on leur a offert le consumérisme et le pognon sans fin avec des taux d’intérêt très bas ; ils ont légitimé la gonflette des patrimoines. A un tel niveau que beaucoup pensent vivre demain une vie tranquille parce qu’ils ont été les bénéficiaires de ce processus.

Ils n’ont pas compris que tout ce semblant de richesse est ARTIFICIEL.

Ce qui compte, ce n’est pas l’argent en banque ou dans des actifs qui vont diminuer considérablement de valeur, mais dans les choses essentielles à la vie de tous les jours quand plus rien ne fonctionne. Des gens bien préparés et peu argentés s’en sortiront mieux que l’écrasante majorité des gens aisés qui ne voient rien.

A la Réserve Fédérale et à la Banque Centrale Européenne, on sait ce qui se passe. C’est la raison pour laquelle les banquiers centraux et les médias qui les entourent essaient de nous convaincre que ce que nous voyons de nos propres yeux n’est pas réel.

L’un de ces mensonges a trait à l’inflation, mais aussi à la courbe des taux d’intérêt. Ils feront tout pour le moment du moins, pour stabiliser le processus sur lequel reposent tous ces mensonges. Mais vous avez sans doute noté qu’il y a désormais des couacs sérieux…

Regardez l’euro. Il plonge sans s’arrêter depuis les élections présidentielles françaises. Le président potiche de l’Europe gesticule au fur et à mesure que l’euro dégringole. Qu’est-ce à dire ? Les gros requins dégagent leurs avoirs de l’euro et veulent du dollar qui a le vent en poupe. Ils n’achètent pas de dollar parce que l’économie américaine se porte bien. Ils craignent la banqueroute du système bancaire européen et que l’histoire ancienne des banques de Chypre leur soit appliquée…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES