Les commissaires politiques du petit peuple de Davos sont dans une bulle

16546

Les politiciens retenus pour gouverner au nom du pouvoir anonyme, sont des incapables et il est bien regrettable de voir des jeunes s’engager dans une voie où le vrai décideur est celui qui finance le destin du politique. Seul le monde opaque des réseaux de la Finance choisit QUI, au sein de chaque parti, a le droit d’émerger pour faire illusion. Car nous sommes dans l’illusion et surtout très loin du monde réel.

La politique est donc devenu un jeu de distraction. Les clients intéressés cherchent à se remplir les poches.

Mais avec les temps qui se dégradent, le politicien est désormais transformé en un TYRAN. On l’a vu avec la gestion de l’acte de guerre mondiale déclenché par la Chine avec le virus grippal COVID. Le monde politique a caché la vérité et est devenu complice d’un COMPLOT.

Les hommes de Davos sont séduits par le langage de cette secte anonyme qui veut développer l’autoritarisme et assurer à ses poulains endoctrinés qu’ils ne risquent rien. Si bien que les gnomes politiciens de Davos répandent faillites, catastrophes et cachent la nullité consommée de leur politique par la dette. Mais cela durera pendant combien de temps?

En mai, nous avions évoqué le devenir du Sri Lanka. Nous y sommes.

Demain, dans quelques cours mois, toute l’Europe se trouvera dans une situation similaire. La solution sera t-elle toujours l’autoritarisme?

Les moutons accepteront-ils toujours de considérer que le loup doit être appelé bon berger?

Que ce soit au niveau national ou au sein de l’Eglise catholique, avec un exterminateur (comme disait saint François d’Assise) que les aveugles volontaires considèrent comme le doux Christ sur la terre. Pourquoi préciser cette vérité qui dérange tant les aveugles volontaires? Parce que la source du chaos actuel est avant tout religieuse.“La folie du monde vient de son orgueil à se fabriquer des idoles de toutes sortes et synthétisées aujourd’hui dans la déification de l’homme. Or, ‘le culte des idoles sans nom est le principe, la cause et la fin de tout mal.’ (Livre de la Sagesse, 14, 21-27)”.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES