L’homme qui murmure à l’oreille de Vladimir Poutine – Partie 1

24135

 

Qui a entendu parler de Maxim Oreshkin ? C’est un personnage important dans l’entourage de Poutine aujourd’hui, notamment depuis les sanctions prises par le bloc européen sous contrôle de l’Etat profond américain.

Maxim Oreshkin est le grand stratège russe qui échafaudé le moyen de conforter les fondamentaux de la forteresse russe dans la guerre engagée contre les Européens. Des Européens qui subissent très lourdement le contrecoup économique de leurs sanctions.

Les mesures prises par les Russes ont évité un défaut de paiement et le rouble qui a piqué du nez s’est ensuite redressé.

On se souvient que le 23 mars, Vladimir Poutine a riposté aux premières sanctions en exigeant que les adversaires de la Russie en Europe paient leurs colossales factures pour leur gaz naturel en roubles.

Oreshkin, l’assistant économique du président, âgé de 40 ans, était l’auteur du pari de déchirer les contrats européens et de renverser des décennies de précédents. Depuis l’invasion du 24 février, il est devenu un membre clé du cercle restreint de Poutine sur la politique économique, l’un des nombreux initiés ayant une expérience financière occidentale aidant désormais à orienter la réponse du Kremlin.

“Ils sont maintenant occupés à trouver un moyen de contourner les sanctions et le font avec beaucoup de succès”, a déclaré Sergei Guriev, un économiste ayant conseillé le gouvernement dans les premières années du règne de Poutine, mais qui s’est ensuite enfui à Paris, où il est maintenant recteur des sciences. “Tout l’argent gagné sert à financer la guerre.”

Les décisions prises ont finalement aidé le Kremlin à éviter le pire des dommages économiques redoutés, lorsque les sanctions ont été imposées pour la première fois. Les prévisionnistes voient maintenant une contraction moitié moins profonde cette année qu’escompté. Le rouble a récupéré ses premières pertes pour devenir l’une des monnaies les plus performantes, alors que des dizaines de milliards de dollars et d’euros affluent vers le secteur de l’énergie et d’autres exportations. (Source: Bloomberg)

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES