Le rôle très influent des sociétés secrètes dans la marche du monde vers le chaos

25047

 

Mgr Ernest Jouin (1844 -1932) sera le fondateur de la célèbre Revue Internationale des Sociétés Secrètes, fondée à Paris, en 1912. C’est l’une des revus les mieux documentées sur l’action des sociétés secrètes au cours de l’histoire. Voici un extrait qu’a repris l’excellent auteur Pierre Virion dans Bientôt un Gouvernement Mondial ?, publié en 1967.

« Je n’admets pas, pour ma part, l’action directe du démon dans le gouvernement maçonnique : mais je comprends que l’étude des initiations incline l’esprit vers cette solution mystique, à laquelle les hauts faits de la Maçonnerie moderne apportent une apparente confirmation. J’oppose simplement à cette solution l’ordre providentiel d’après lequel tout, en ce monde, relève d’un pouvoir humain ; et, de même que le Christ, chef invisible de l’Eglise catholique, est représenté visiblement ici-bas par le Pape, de même j’estime que Satan, chef invisible de l’armée du mal, ne commande à ses soldats que par des hommes, ses suppôts, ses âmes damnées, toujours libres cependant de se soustraire à ses ordres et à ses inspirations.

[Saint Thomas enseigne « La concorde des démons, dérivant de l’obéissance des uns vers les autres, ne dérive pas de l’amour mutuel, mais de leur commune méchanceté par laquelle ils haïssent les hommes et ils se rebellent contre la justice de Dieu. En effet, il est caractéristique pour les hommes impies de s’assembler et de se soumettre à ceux qu’ils voient dotés d’une puissance supérieure, pour faire éclater leur propre méchanceté » (S. Th., I, 109, Il llæ).]

Quant à ce pouvoir, plus ou moins occulte, de la Maçonnerie et des Sociétés Secrètes qui poursuivent le même but, il existe pour la simple raison qu’il n’y a point de corps sans tête, point de société sans gouvernement, point d’armée sans général, point de peuple sans pouvoir public. L’axiome romain : “toile unum est turba : adde unum est populus”, a ici sa pleine justification : sans pouvoir directeur, la Maçonnerie serait une foule, plus ou moins égarée par quelques idées subversives, mais qui se désagrégerait d’elle-même au lieu d’être la maîtresse du monde. »

Voilà des lignes qu’il faut bien assimiler pour analyser certaines phénomènes constatés de plus en plus dans notre monde. De plus en souvent, on assiste à des cérémonies mondiales où des références sataniques sont présentées à un public qui n’a plus la connaissance de son histoire et de sa religion pour interpréter le signal de l’ouverture des portails terrestres aux entités démoniaques. C’est un constat glacial, mais c’est aussi la preuve que la victoire du Bon Dieu se fera jour. Car, tout ce troupeau de marionnettes constituant la Synagogue de Satan perdra la bataille et la QUASI-TOTALITE d’entre eux n’existera plus sur cette terre dans un délai que le lecteur aura bien perçu en lisant la dernière série de la Lettre des Prophéties 205-216.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES