Un récent discours de Poutine commenté par LIESI – Partie 1

25322

 

A l’occasion de la 10ème Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, le président Poutine a fait un intéressant discours.

« Au cours des dix dernières années, votre forum représentatif est devenu un lieu important de discussion des problèmes politico-militaires les plus urgents. Aujourd’hui, une telle discussion ouverte revêt une importance particulière. La situation dans le monde évolue de manière dynamique et les contours d’un ordre mondial multipolaire se dessinent. De plus en plus de pays et de peuples choisissent la voie d’un développement libre et souverain sur la base de leur propre identité, de leurs traditions et de leurs valeurs. »

Le président russe met tout de suite l’accent sur une nouvelle preuve qu’il n’y a plus d’unité entre les mondialistes pour introduire la Bête que sert, entre autres, la clientèle politicienne de Big Pharma. Adieu à l’ordre mondial unipolaire par lequel devait se construire le Nouvel Ordre Mondial censé être chapeauté par un Gouvernement Mondial. On sait que ce dernier ne viendra donc jamais par la paix.

« Les élites occidentales mondialistes s’opposent à ces processus objectifs en provoquant le chaos, en attisant des conflits anciens et nouveaux et en poursuivant la politique dite de confinement qui revient en réalité à saper toute possibilité de développement alternatif et souverain. Ils font donc tout pour maintenir l’hégémonie et le pouvoir qui leur échappe ; ils tentent de maintenir les pays et les peuples sous l’emprise d’un ordre essentiellement néocolonial. Leur hégémonie signifie la stagnation pour le reste du monde et pour toute la civilisation ; elle signifie l’obscurantisme, l’abolition de la culture et le totalitarisme néolibéral. »

On ne peut que donner crédit à ce que dit V. Poutine dans cette analyse. Objectivement, les mondialistes sentent qu’ils ne contrôlent plus leur scénario. Ils deviennent donc de plus en plus tyranniques, traduisant ainsi une perte de contrôle du processus engagé quand ils ont provoqué la chute de l’Union soviétique avec des prix de pétrole descendant en dessous de 10 dollars le baril.

« Ils utilisent tous les moyens à leur disposition. Les Etats-Unis et leurs vassaux s’immiscent grossièrement dans les affaires intérieures des Etats souverains en orchestrant des provocations, en organisant des coups d’Etat ou en déclenchant des guerres civiles. Par la menace, le chantage et la pression, ils tentent de contraindre les Etats indépendants à se soumettre à leur volonté et à suivre des règles qui leur sont étrangères. Ce faisant, ils ne poursuivent qu’un seul objectif : préserver leur domination, le modèle séculaire qui leur permet de s’emparer de tout dans le monde. Mais un tel modèle ne peut être maintenu que par la force. »

Il fait référence à la politique néo-conservatrice américaine, imposée depuis et dès l’entrée dans le nouveau siècle – 11 septembre 2001. Les Etats-Unis ne peuvent survivre qu’en se faisant craindre. Ils sont dans la situation d’une bête blessée qui perd le crédit et la confiance nécessaires pour être la grande puissance mondiale respectée et admirée. Mais les actions menées par Washington se terminent constamment par des défaites et un nombre de morts civils scandaleusement important à chaque fois. C’est là un signe de déclin qui ne pourra que se confirmer au fur et à mesure que les Etats souverainistes grossiront sous la forme d’une Alliance…

 

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES