Les maîtres de la City voudraient déclencher un autre conflit dans les Balkans

21482

L’explosion du conflit latent à la frontière entre la Serbie et le Kosovo a été provisoirement évitée début août, lorsque, sous la pression de l’UE et des Etats-Unis, le gouvernement de Pristina a suspendu pour un mois l’introduction d’une réglementation sur les plaques d’immatriculation pour les Serbes de souche. Néanmoins, les Balkans restent une poudrière, où certains voudraient y provoquer une étincelle.

Les articles du blog privé GLADIO VERITATIS sont exclusivement disponibles pour les abonnés.

L’abonnement revient à 0,50 cents par jour.

(source)