Pour 53% des Américains, le FBI est la Gestapo personnelle de Joe Biden

25803

C’est ce que révèle le dernier sondage de Rasmussen Reports, qui n’a trouvé que de mauvaises nouvelles pour le FBI américain. Rasmussen Reports constate que 44% des électeurs américains probables disent que la descente du FBI au domicile de Trump en Floride leur a fait perdre confiance dans le FBI, contre 29% qui disent que cela leur a fait gagner confiance dans l’institution. Vingt-trois pour cent (23%) disent que la descente de Trump n’a pas fait de différence dans leur confiance envers le FBI. Cinquante pour cent (50%) des électeurs ont une impression favorable du FBI, dont 26% qui ont une opinion très favorable. Quarante-six pour cent (46%) ont maintenant une opinion défavorable du FBI, dont 29% qui ont une impression très défavorable du bureau.

Roger Stone, un conseiller de l’ancien président Donald Trump, a déclaré qu’il y a “un groupe de voyous politisés au sommet du FBI qui utilisent le FBI (…) comme la Gestapo personnelle de Joe Biden”. Une majorité (53%) d’électeurs est maintenant d’accord avec la déclaration de M. Stone – contre 46% en décembre – dont 34% qui sont tout à fait d’accord. Trente-six pour cent (36%) ne sont pas d’accord avec la citation de Stone, dont 26% qui sont tout à fait en désaccord.

Seulement 50% des personnes interrogées ont une opinion favorable du FBI. C’est étonnamment bas. En mai 2020, même après le rôle corrompu du FBI dans la protection d’Hillary Clinton, ce chiffre était de 60%. Mais ce sont les questions de “confiance” et de “Gestapo” d’aujourd’hui qui constituent le véritable problème du FBI.

“Utiliser le système judiciaire pour punir vos ennemis politiques, ce que Son Excellence Joe Biden et le procureur général aigri Merrick Garland ont presque certainement fait avec le raid contre Trump, est aussi laid, corrompu, anti-américain et contraire aux normes que possible”. Faire une descente au domicile d’un ancien président quelques mois avant une élection nationale de mi-mandat… Eh bien, c’est quelque chose qu’un parti politique n’ose faire que lorsqu’il sait qu’il a des milliards et des milliards de dollars de médias d’entreprises en alerte pour le protéger contre tout outrage qu’il commet.

 

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES