A qui profite le crime du sabotage de Nord Stream ?

30050

Le gouvernement danois considère les fuites de gaz au large d’une île danoise de la mer Baltique comme des “actions délibérées”. C’est du moins ce qu’a déclaré le Premier ministre Metter Frederiksen. La Russie dit que “c’est une question liée à la sécurité énergétique de tout le continent”. Les Etats-Unis n’écartent pas la théorie du sabotage, mais affirment que “si elle est confirmée, ce n’est clairement dans l’intérêt de personne”.

 

Les articles du blog privé GLADIO VERITATIS sont exclusivement disponibles pour les abonnés.

L’abonnement revient à 0,50 cents par jour.

(source)