Le scénario du contrôle des ventres commence à se faire jour en Allemagne

1074

Avertissement des producteurs allemands d’aliments surgelés et frais : la hausse des prix de l’énergie pourrait bientôt les forcer à arrêter leurs activités, selon Die Welt.

“Il existe des lacunes importantes dans l’approvisionnement alimentaire quotidien des Allemands. La situation est plus que grave », a déclaré une lettre ouverte de l’industrie.

« Les entreprises craignent désormais que les chaînes de production ne soient bientôt à l’arrêt et que les centres logistiques frigorifiques de distribution alimentaire soient fermés. Certains se préparent même à une éventuelle insolvabilité. »

La lettre a été initiée par l’Institut allemand des aliments surgelés et l’Association des entreprises allemandes d’entreposage frigorifique et de logistique. Elle a été signée par cinq autres groupes industriels. 

Bien sûr, le message est envoyé au chancelier Olaf Scholz, au ministre fédéral de l’Economie Robert Habeck et au ministre fédéral de l’Alimentation Cem Ozdemir. Mais combien de ces hommes sont tenus par l’Etat profond qui s’en sert comme de simples pions pour détruire un pays et son peuple ? Combien de situations de ce genre sont à craindre, car il ne faut surtout pas oublier que rien n’a encore commencé !

Selon les auteurs de la lettre, la situation financière des producteurs de denrées alimentaires se détériore de jour en jour, ce qui pourrait bientôt entraîner une vague de faillites dans l’industrie. Ils avertissent que l’intervention du gouvernement est nécessaire pour sauver la situation. Ils demandent notamment un soutien financier aux producteurs moyens énergivores de la chaîne du surgélateur.

«L’industrie alimentaire traverse actuellement la pire crise depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale… Il est midi moins une. Agissez maintenant – sinon les réfrigérateurs et les congélateurs de la population allemande seront bientôt vides», exhorte la lettre.

Cela est propre à l’Allemagne, mais le message sera le même pour l’ensemble de l’UE, dont tous les pays sont confrontés à une forte hausse des prix de l’énergie et à une flambée record de l’inflation dans un contexte d’intensification des sanctions anti-russes et d’une politique d’abandon du carburant russe.

Depuis l’opération COVID, LIESI n’a cessé de dire que leur objectif est le contrôle des peuples pour les préparer à un nouveau système de SERVAGE et de DEPEUPLEMENT. Comment ces peuples vont-ils accepter les changements déjà conçus dans les grandes organisations mondialistes où siègent des groupes occultes ? Est-ce que la classe moyenne va accepter de disparaître ? Est-ce que les gens vont consentir à voir leurs enfants manquer du pain quotidien ? Toutes ces questions exigent un énorme contrôle des masses.

Des pions de la Haute Finance dans la politique ont bien dit que nous étions en guerre avec l’opération COVID. Mais en guerre contre qui ? Un petit virus grippal ? La solution choisie à consister à satisfaire les eugénistes de la santé pour vacciner des pans entiers de populations qui sont en train d’être décimés ; que dire des statistiques illustrant les dégâts collatéraux des vaccins, notamment chez les assureurs ? En guerre contre les populations. Par conséquent, on va certainement entendre des mots comme RATIONNEMENT dans un temps peut-être pas très lointain. Il faut juste leur laisser le temps d’organiser des problèmes pour s’alimenter.

Cette nuit d’autres explosions de gazoducs sont survenus… A qui profite le crime ? Il y a beaucoup d’informations sensibles que nous développerons sur GLADIO VERITATIS. Les Etats-Unis (dirigés par l’Etat profond) ne cachent même pas leur vouloir de d’accélérer ouvertement une Troisième Guerre mondiale…

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici