Les grands prêtres du mondialisme lancent une guerre contre les éléments essentiels de la vie

1628

Il y a une constante de plus en plus avérée dans le programme de nos politiciens globalistes : c’est une série d’attaques sans limite, comme jamais auparavant, contre la VIE. C’est en soi tellement irrationnel qu’on ne peut expliquer autrement cette haine de la VIE comme étant un projet diabolique. Car, finalement, détruire tous les éléments de la vie sur terre n’est autre que le projet de Satan qui a toujours voulu s’en prendre à la Création divine.

Cette volonté démentielle de tout détruire les éléments de la VIE confirme aussi que nous sommes bien dans la période dite de la fin des temps. L’ennemi accélère son scénario de fin de partie. La fenêtre de tir dont dispose Satan devient de plus en plus limitée. Il doit agir vite, car il a beaucoup de retard dans la réalisation de son agenda. Cela se traduit concrètement par une accélération des décisions prises dans tous les domaines par ses serviteurs de la politique, de la finance et de la religion.

Les sbires de Satan, qui parlent ouvertement de la Bête dans des interviews avec un regard dans le vide, pensent qu’ils peuvent gagner. Les sociétés secrètes sont parvenues à tout noyauter et logiquement, qu’est-ce qui pourrait les empêcher d’aboutir à une destruction générale, à une quasi-extinction de l’humanité par la disparition des éléments de la VIE ?

Cet agenda et cette course contre le temps sont bien évoqués dans la série de la Lettre des Prophéties 205-216.

Quels sont les trois éléments les plus importants qui soutiennent la vie ? Ce sont l’oxygène, le carbone et l’azote. 

Voici ce qu’en dit P. Dubois : «Tous sont abondants et agissent tous ensemble avec l’énergie du soleil. Tous ces éléments font l’objet d’attaques massives dans le monde entier. Le dioxyde de carbone est déclaré polluant et des plans sont imaginés pour l’enfouir dans le sol. La guerre est au carbone, mais notez que le CO² contient deux fois plus de molécules d’oxygène que le carbone. Sans CO², les plantes ne peuvent pas pousser, ni reconstituer l’oxygène nécessaire pour respirer. L’azote est le gaz le plus abondant dans l’atmosphère, mais lui aussi est déclaré polluant. Sans azote, l’agriculture s’arrête brutalement, créant potentiellement des famines d’une ampleur épique. Pourtant, les adeptes de la mort du réchauffement climatique tentent de retirer les engrais azotés des fermes et des ranchs du monde entier.

Le culte de la mort du réchauffement climatique blâme les humains pour tous ces problèmes qui doivent être ‘corrigés’. Si leurs politiques étaient poussées à l’extrême, la terre finirait comme une boule de glace gelée sifflant autour d’un soleil mort. Ce culte de la mort est le principal moteur de l’idéologie de la dépopulation mondiale, non seulement pour les humains, mais aussi pour les animaux qui respirent du CO². Plus de CO² est exhalé par les humains que toutes les autres sources combinées sur terre. La réduction de la population humaine réduirait également les populations animales ainsi que la végétation. La solution parfaite, non ?»

On voit que c’est précisément ce que recherchent nos gouvernements avec les grandes instances mondialistes de l’environnement. Soi-disant c’est pour notre bien, mais la vérité est que tous ce qu’ils assomment comme chiffres pour donner crédit à leurs crimes contre la vie sont faux. Et comme tous les gauchistes qui traînent leurs fadaises, ils sont dans le mensonge et doivent donc faire taire les vrais scientifiques. Ce procédé fut ensuite appliqué dans le domaine médical lorsqu’ils ont lancé, avec le concours du Parti communiste chinois, la première étape de la guerre bactériologique. Cette opération COVID a permis de liquider un grand nombre de médecins qui ont dénoncé le GÉNOCIDE recherché à travers les soi-disant vaccins. Les bons médecins sont maintenant dans la dissidence ou une forme de dissidence. Ils doivent rester sur le terrain de bataille parce qu’une autre étape de la guerre contre la vie est en cours de préparation. Tout n’est pas terminé, mais tout commence… et tous ces génies du Mal, tous ces conspirateurs au service de Satan perdront. Aujourd’hui, ils sont forts à cause des péchés des peuples. Les peuples et les familles ont dénigré le secours de la divine Providence ; ils ont préféré la jouissance et le culte du Veau d’or. Mais le Bon Dieu n’a pas pour autant abandonné la famille de Noé. Et après le châtiment connu des hommes à chaque fois qu’ils voient un arc-en-ciel, tout a recommencé… Il en sera de même dans les temps qui viennent…

 

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici