François poursuit son rêve partagé avec la galaxie Rothschild de la City

822

Le pontife François continue son carnet de route davosien en visitant le royaume majoritairement musulman du Golfe, appelant au DIALOGUE. Il ne croit pas que la Vérité rassemble et unisse et encore moins : être défendue. Il fait partie de cette clique de révolutionnaires vaticandeux pour qui la vérité doit être combattue et diluée dans les erreurs qui sont pourtant la source des divisions. Non, pour le pontife François, le Prince de ce monde a raison de chanter les valeurs de l’œcuménisme et de l’asphyxie de la Vérité dans les erreurs qui bouillonnent et servent uniquement à la dialectique des pervers et sectateurs du Malin.

Le journal La Croix a été intéressé par cette citation du jésuite argentin : « “Des puissants se concentrent dans une lutte résolue pour des intérêts partisans (…) en redessinant des zones d’influence et des blocs opposés”. Selon lui, cette logique s’exprime notamment par une opposition entre “l’Orient et l’Occident”, qui “ressemblent de plus en plus à deux mers opposées”, une allusion au conflit en Ukraine dénoncé sans relâche par François depuis l’invasion du pays par Moscou fin février. En marge de ce discours, le cardinal Pietro Parolin, numéro deux du Saint-Siège qui a rencontré en septembre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, a fait état devant la presse de “quelques petits signes” d’avancées dans les négociations avec Moscou. »

Si seulement ces personnes avaient le sens catholique de l’Histoire et connaissaient le plan Andropov ! Que nous sommes bien loin de la logique et de la profondeur du message de Fatima… Il ne fait aucun doute (et c’est une confirmation) que la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie de Jorge Bergoglio ne vaut RIEN. Les prochains événements du début d’année viendront le confirmer…

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici