Le G20 s’est rendu complice des néo-nazis de Kiev

42633

Rappelons que le 15 novembre, au moins un missile a touché le village de Przewodow en Pologne, près de sa frontière avec l’Ukraine. Aussitôt la machine de propagande occidentale s’est mise en mouvement pour accuser Moscou. Dans la foulée, un haut responsable du renseignement américain déclarait même à l’agence de presse Associated Press qu’“un missile russe a tué deux personnes dans la Pologne, membre de l’OTAN”. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a suivi le mouvement en convoquant une réunion urgente pour discuter de l’incident, tandis que le ministère polonais des Affaires étrangères publiait une déclaration affirmant qu’une “roquette de fabrication russe est tombée sur le village de Przewodow à 15h40 heure locale, près de la frontière avec l’Ukraine.”

 

Analyse détaillée sur Gladio Veritatis.

 

Les articles du blog privé GLADIO VERITATIS sont exclusivement disponibles pour les abonnés.

L’abonnement revient à 0,50 cents par jour.

(source)