Vaccins covid : jamais nous n’avons été autant en danger – Partie 1

1113

 

Dr Vernon Coleman MB ChB DSc – Personne dans le secteur de la santé ne se soucie plus des preuves. La seule chose qui parle, c’est l’argent. Les effets secondaires associés au vaccin contre le covid-19 il y a deux ans sont en train d’exploser mais les médias prétendent toujours qu’il n’y a pas d’effets secondaires. Des adolescents ont soudainement des crises cardiaques. Des stars du sport professionnel en pleine forme s’effondrent. Les gens tombent morts sans raison. Ils appellent ça le syndrome de la mort subite de l’adulte et accusent tout sauf la vraie cause.

Lorsqu’ils vous diront que tous les vaccins sont sûrs et approuvés, demandez-leur pourquoi des milliards de dollars de dommages et intérêts ont été versés à des personnes victimes de vaccins – et à leurs proches. Vérifiez. Les preuves sont faciles à trouver.

Si un médecin prescrit le mauvais médicament ou donne un médicament dont il sait qu’il sera nocif, il peut être poursuivi en justice ou perdre sa licence. Mais les vaccins sont traités différemment. Les médecins défendent ce qu’ils font en disant qu’ils ne font que ce que le gouvernement leur dit. Et le gouvernement fait ce que les compagnies pharmaceutiques lui disent. Consultez les conseillers gouvernementaux du monde entier et recherchez les liens avec les entreprises pharmaceutiques. Trop souvent, les entreprises pharmaceutiques sont le gouvernement.

Les médecins, les régulateurs et les journalistes ne disent pas la vérité aux gens parce qu’ils ne savent pas ou parce que c’est trop effrayant.

En 2017, le gouvernement danois et un fabricant de vaccins danois ont financé une étude sur le vaccin DTC. L’establishment médical – qui est, de nos jours, un synonyme de l’industrie pharmaceutique – prétend que le vaccin DTP sauve des millions de vies, mais la vérité semble être très différente. Après avoir examiné 30 ans de données, les scientifiques ont conclu que le vaccin DTC tuait probablement plus d’enfants que ceux qui étaient morts de diphtérie, de coqueluche et de tétanos avant l’introduction du vaccin. Le vaccin avait détruit le système immunitaire des enfants, les rendant susceptibles de mourir de pneumonie, de leucémie, de bilharziose, de paludisme et de dysenterie. Aucune de ces maladies n’est officiellement reconnue comme une blessure vaccinale, mais elles le sont.

La grande majorité des maladies et des décès causés par les vaccins ne sont pas signalés. Et pourtant, nous constatons encore des milliers de décès et des dizaines de milliers d’effets indésirables des vaccins covid-19. Les autorités américaines admettent qu’entre un cas sur dix et un cas sur cent de dommages causés par les vaccins est signalé.

Les chercheurs ne cessent de produire des preuves montrant que les Américains non vaccinés sont en meilleure santé que les Américains vaccinés et que les vaccins programmés provoquent beaucoup de maladies chroniques. Un grand nombre de maladies, notamment les infections, les allergies et les problèmes de comportement sont plus fréquents chez les enfants qui ont reçu un certain nombre de vaccins. Les médecins qui parlent ou écrivent à ce sujet en public perdent leur licence d’exercice. C’est désormais une pratique courante et c’est l’une des raisons pour lesquelles peu de médecins osent s’exprimer.

Tout débat est réduit au silence.

Et maintenant, le vaccin contre le covid-19 va faire partie de ce programme massif de vaccination systématique des nourrissons. Les preuves que le vaccin contre le covid-19 est inutile et dangereux sont accablantes. Même les gouvernements admettent maintenant que le vaccin n’empêchera pas d’attraper le covid-19 ou de le propager si vous l’attrapez. Les chiffres concernant la maladie elle-même ont été déformés et trafiqués. On sait que de manière concluante que le covid-19, la grippe rebaptisée, n’a pas tué plus de personnes que la grippe ordinaire. Il n’est pas surprenant que personne ne veuille débattre des chiffres, car les statistiques officielles prouvent ce point de vue avec force.

Nous savons tous que les risques à court terme pour ceux qui acceptent les piqûres de covid-19 sont horribles – pires que les risques associés à n’importe quel vaccin traditionnel de grande consommation qui ait jamais été fabriqué.

On savait déjà fin 2020, il y a deux ans, que les vaccins de covid-19 provoqueraient des troubles cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des problèmes neurologiques, des myocardites et des péricardites. Plus de 300 vidéos ont été retirées de YouTube et ont disparu de BrandNewTube, mais la plupart d’entre elles – celles que nous avons pu trouver – sont maintenant sur www.vernoncoleman.org. Et toutes les transcriptions – même celles des vidéos manquantes – sont également sur le site. Vous pouvez donc vérifier tout ce que j’ai dit depuis février 2020.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici