Comment réaliser un holocauste mondial à partir de famines créées – Partie 3

709

 

Sans surprise, à part ce qui précède, il y a des entreprises qui promeuvent également la «grande réinitialisation» selon Schwab et qui remplacent les aliments normaux comme la viande et le lait, mais pas par des vers et des insectes, mais par des substituts synthétiques et autres. 

Perfect Day (Etats-Unis) fabrique des protéines de lait de vache, désormais largement utilisées dans des produits tels que la crème glacée, le fromage à la crème, le chocolat et les poudres de protéines. Une autre société américaine, New Culture, commercialise de la mozzarella à base de lait synthétique. La société israélienne Remilk a ouvert une gigantesque usine au Danemark pour produire du fromage synthétique, du yaourt et de la crème glacée. La société israélienne Redefine Meat a créé une imprimante 3D pour imprimer de la viande à grande échelle – jusqu’à 15 tonnes par jour. L’imprimante vous permet de faire des steaks d’épaisseur variée et avec différents pourcentages de “gras”. Les principaux ingrédients pour imprimer une telle viande sont les pois chiches, les pois, les betteraves, la levure alimentaire, le lait de coco et le soja.

La prochaine frontière alimentaire [après l’imposition de la viande artificielle] est le lait cultivé en laboratoire”, assure le Dr Diana Boguyeva de l’Institute for Sustainable Development Policy de l’Université Curtin (Australie) sur les pages du britannique The Guardian. Comparé aux produits laitiers, le lait synthétique est susceptible “d’avoir une empreinte carbone plus faible” et de causer moins de pollution, et “d’éliminer les problèmes de bien-être animal“, a-t-elle déclaré.

La plupart des entreprises laitières synthétiques se concentrent sur la production de protéines de lait en utilisant un processus connu sous le nom de fermentation de précision. Cela implique la programmation génétique de levures ou d’autres micro-organismes utilisant de l’ADN synthétique pour produire une protéine spécifique. Selon The Guardian, il faudra encore un certain temps avant que ce genre de “lait” sans lait de vache apparaisse dans les supermarchés ; des startups telles que All G Foods et Eden Brew, filiale du CSIRO, visent à commercialiser des produits dans les deux prochaines années.

Les architectes du Great Reset partagent déjà leurs réflexions sur “à quoi ressembleront nos régimes d’ici 2030″. Il s’avère que “l’humanité mangera 40% de moins afin d’atteindre le zéro CO² net”. C’est “bon pour notre tour de taille et bon pour notre planète”Les deux tiers des besoins en protéines du corps humain proviendront des insectes domestiques tels que les cafards, les mouches et les vers. Le tiers restant des protéines proviendra des protéines de soja, des viandes cultivées en laboratoire et des aliments transformés OGM.

Selon Schwab et ses partisans, l’humain du nouvel avenir transhumaniste sera conçu/ajusté au niveau biologique à l’aide d’une alimentation et d’un génie génétique appropriés et connecté au réseau mondial d’informations à l’aide d’interfaces embarquées. C’est le programme des tenants du transhumanisme et de la « nouvelle normalité ». Voilà le monde sans Dieu que les sectateurs du Prince de ce monde rêvent d’imposer.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici