L’assassin de Kennedy était en contact avec la CIA

784

 

Par Thomas Oysmüller – La “théorie du complot” selon laquelle la CIA aurait été impliquée dans l’assassinat de JFK commence à se concrétiser. Des documents, qu’une fondation a pu faire débloquer, montrent des liens entre Lee Harvey Oswald et la CIA. Et d’autres documents suivent. 

Soixante ans après l’assassinat du président américain John F. Kennedy, la saga est loin d’être terminée. Une équipe de chercheurs affirme avoir trouvé de nouvelles preuves que l’auteur présumé de l’attentat, Lee Harvey Oswald, avait des liens étroits avec la CIA. Il aurait ainsi été impliqué dans une opération de la CIA quelques mois avant l’attentat.

Par conséquent, l’histoire officielle s’effrite. Le récit officiel orthodoxe continue de considérer Oswald comme un auteur isolé. Il n’y aurait pas eu de complot majeur pour assassiner le président. Cependant, de nouveaux éléments montrent que l’agence d’Oswald avait été utilisée à des fins de renseignement quelques mois avant l’attentat. Cela a été annoncé le 6 décembre lors d’une conférence de presse. Il y a été dit que la Fondation Mary Ferrell avait reçu des documents secrets sur l’opération clandestine. “Il s’agit d’une affirmation extrêmement grave, et elle a de profondes implications pour l’histoire officielle. La CIA en savait bien plus sur le tireur solitaire qu’elle ne l’admet elle-même aujourd’hui. C’est pourquoi cette histoire mérite l’examen le plus minutieux”, a déclaré Jefferson Morley, un expert de l’affaire JFK avec des décennies d’expérience au National Press Club.

Le document a pu être revendiqué juridiquement et a été obtenu en octobre. D’autres documents, bien plus complets, devraient être rendus publics en décembre. La CIA et le FBI ont tenté à plusieurs reprises d’en retarder la publication. La fondation a fait valoir l’illégalité de ce retard et a obtenu gain de cause. Un avocat de la fondation a déclaré à Newsweek : “Pourquoi voudraient-ils cacher cela ? Parce que c’est embarrassant”. Mais l’embarras n’est pas une raison pour un report.

Morley lui-même s’attend à ce que plusieurs dizaines d’autres documents sortent et “fassent la lumière sur des activités secrètes”. Il s’agit avant tout des liens entre la CIA et Oswald. La question est maintenant de savoir si ces documents sortiront vraiment en décembre. Ce serait “le vrai test”, selon Morley. Il espère le “smoking gun”, le “colt fumant” : “Nous ne parlons pas ici de pistolets fumants comme preuve d’un complot pour assassiner le président. Nous parlons de preuves fumantes d’une opération de la CIA dans laquelle Lee Harvey Oswald était impliqué et que la CIA cache toujours en 2022”.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici